Le maïs à la maison

Le maïs est très connu pour ses utilisations alimentaires. Mais il fait également partie de notre quotidien, au garage, dans la salle de bain... et peut-être dans toutes les pièces de la maison. En effet, un quart des produits de nos supermarchés contient du maïs.

Le maïs dans la salle de bain

Dans notre armoire à pharmacie, antibiotiques ou vitamines ont été élaborés à l'aide d'hydrolysats de glucose, issus d'amidon pouvant provenir du maïs. Il en va de même pour les vaccins. Du fait de leurs propriétés physico-chimiques, l'amidon de maïs et ses dérivés entrent dans la composition de nombreux médicaments comme liants ou excipients (substances incorporées dans un médicament, mais sans activité thérapeutique). D'autre part, les capsules à base de tylénol (dérivé du maïs) permettent une diffusion plus lente du médicament dans l'organisme. Le maïs est aussi utilisé pour la fabrication de certains produits de soins : il entre notamment dans la composition d'une crème stimulant le métabolisme cellulaire et de crèmes cicatrisantes. Enfin, les produits d'hygiènes sont également concernés, puisque le dentifrice peut être constitué à 50% de sorbitol pouvant dériver du maïs.

Le maïs dans le garage et la buanderie

Certes, nous ne roulons pas encore dans des voitures en amidon de maïs. Mais il peut entrer dans la composition de certaines résines utilisées dans l'automobile. Il est également employé dans la porcelaine des bougies. Par ailleurs, l'éthanol contenu dans le liquide lave-glace peut provenir de la distillation du maïs. Du côté de la buanderie, des produits issus de l'amidon sont utilisés dans les détergents comme les anti-calcaires pour les machines à laver. D'autre part, les phosphates des lessives qui posent problème au niveau de la qualité des eaux peuvent être remplacés par des dérivés biodégradables de l'amidon de maïs.

Le maïs dans toutes les pièces

Le maïs est également mis à contribution pour les activités de bricolage. Il est en effet très présent dans les peintures sous la forme de dérivés d'amidon employés en tant qu'additifs courants, gélifiants ou stabilisateurs d'émulsion. L'amidon de maïs sert aussi à la fabrication de plaques de plâtre, de matériaux de construction et de colles. L'huile de maïs quant à elle, est utilisée dans certains vernis. C'est ainsi que le maïs nous aide au quotidien, sous de multiples formes et c'est la raison pour laquelle il occupe une place importante dans nos paysages. Sources : Cimaïs, Maïzeurop, AGPM, SEPROMA
Chargement en cours...

Où se cache le maïs dans notre vie quotidienne ?

Antoine Part - Passion Céréales - © Gnis

L'amidon est présent dans de nombreux produits. Le maïs occupe une large place dans la fabrication d'amidon. Au niveau mondial, la production d'amidon dépend à 80% du maïs. En Europe, le maïs représente 50% de l'amidon, et en France 43%. L'amidon extrait du maïs est composé d'amylose (à 20%) et d'amylopectine (à 70-75%). L'amylopectine est recherchée pour ses propriétés structurantes et gélifiantes. Les semenciers ont donc créé des variétés de maïs (maïs Waxy) dont l'amidon est constitué à 100% d'amylopectine.
Le maïs a de multiples utilisations, qui font appel pour certaines d'entre-elles à un organe spécifique, mais qui peuvent aussi concerner la totalité de la plante. Le grain est bien sûr l'organe le plus important pour l'alimentation, la distillation (alcools, biocarburants), la diététique (huile) et pour son amidon et ses multiples utilisations. La rafle du maïs est la partie intérieure de l'épi qui constitue le support des grains. Elle peut servir de compost, de litière pour les animaux, de matériau d'isolation, mais aussi de source d'énergie pour le chauffage. La plante entière est utilisée pour l'alimentation animale (maïs fourrage), la production d'énergie (biogaz) et les bioplastiques.
LG
MD
SM