Le biogaz : ça chauffe

© MT Energie
Le biogaz est un produit qui apparaît lors de la décomposition de matière organique par des bactéries, en l'absence d'oxygène. C'est le cas dans le système digestif des vaches ! Aujourd'hui, il est possible de fabriquer du biogaz à grande échelle et de l'utiliser comme source d'énergie, sous forme d'électricité ou de chaleur. Une énergie naturelle et locale, quoi de mieux ?

Comment fabriquer du biogaz ?

Le biogaz est un produit de fermentation, qui peut être issu de différents végétaux : maïs, betterave, tournesol, herbe, mais aussi de déchets organiques, de fumier ou de lisier d'élevages... Ces produits sont riches en eau. Ils se décomposent en gaz et en un liquide qui servira d'engrais organique de qualité pour les cultures.

Comment utiliser le biogaz ?

Le biogaz peut être utilisé en produisant de l'electricité et de la chaleur. Mais il faut pouvoir utiliser cette chaleur sur place, dans des bâtiments ou des logements par exemple. Une autre solution consiste à extraire le méthane du biogaz. Ainsi, le méthane peut être transporté sur de grandes distances, vers des villes et des installations industrielles.

Une production très écologique

Dans de nombreux pays, les lisiers et fumiers des élevages produisent de grandes quantités de méthane qui s'échappent dans l'atmosphère. Or le méthane est un gaz à effet de serre 21 fois plus nocif que le gaz carbonique. Avec le biogaz, on capture le méthane et il est utilisé comme source d'énergie. Un double avantage pour l'environnement.
Chargement en cours...

Biogaz : des milliers d'installations en Allemagne

Bernard Holtz - Ingénieur projet biogaz, MT Energie - © Gnis

En Allemagne, dans la région de Basse Saxe, des habitants du village de Lenthe ne consomment plus ni gaz ni fuel. En effet, sur la commune, une unité de biogaz utilise de l'ensilage de maïs, de l'ensilage vert de seigle, de sorgho et de tournesol. Les habitants, réunis en association, se sont raccordés à l'installation de biogaz pour récupérer la chaleur produite. Au total, ce sont 25 bâtiments, des maisons, d'anciennes fermes et l'église qui sont chauffés... gratuitement.
Chaque année, une vache produit 25m3 de lisier qui libèrent 320 m3 de méthane soit l'équivalent de 6.700m3 de CO2 vis-à-vis de l'effet de serre. Si par contre, le méthane est utilisé, il peut produire 1.300 kilowatt heures d'énergie électrique. Qui a dit que les vaches manquaient d'énergie. Source : MT-Energie
LG
MD
SM