La tomate nous en fait voir de toutes les couleurs

Facile à cultiver pour peu qu'on lui fournisse une bonne dose de soleil et décorative : la tomate est incontournable au potager ou... sur un simple coin de balcon.

Péruvienne ou mexicaine ?

La tomate est d’origine américaine. Toutes les espèces sauvages de la même famille (Solanacées) et du même genre (Lycopersicon) vivent entre la cordillère des Andes et l’Océan Pacifique. Mais c’est au Mexique que l’on trouve le plus grand nombre de formes cultivées. Il semble donc que la tomate a été domestiquée et introduite dans l’alimentation par les indiens des états de Puebla et Veracruz.

La tomate se répand en Europe

En Europe, la tomate a longtemps été suspectée de toxicité. C’est en effet une propriété des plantes de sa famille des Solanacées. Elle était utilisée jusqu'au XVIIIème siècle pour éloigner les moustiques ou comme plante ornementale. Son arrivée en Italie est mentionnée la première fois en 1544. Elle a ensuite gagné la confiance des Méditerranéens sous forme de sauces et coulis. En France, elle commence à être cultivée dans le midi vers le milieu du XVIIIe Siècle. Sa diffusion vers le nord sera longue car elle a besoin de chaleur et doit faire sa place dans les habitudes alimentaires. Les Français en consomment annuellement un peu plus de 13 kg par personne.

Une grande diversité de variétés

Il existe un grand nombre de variétés de tomates. Si la tomate est traditionnellement rouge, elle peut être jaune, orange, verte, noire blanche, rose, bariolée, zébrée, tâchée... Elle arbore aussi différentes formes allant de l'allongée, à la biscornue, en passant par l'ovale et la ronde charnue... Toutes se plantent au printemps pour une récolte en été jusqu'à l'automne. Il y a également des variétés fixées et des variétés hybrides plus productives. Les variétés les plus précoces sont adaptées à une culture en serre, celles de moyenne saison à une culture en tunnel, enfin, les tardives, à une culture en plein champ. Pour choisir une variété à cultiver, il faut aussi prendre en compte son utilisation : à farcir, à sauce et conserve, apéritives, en salade, etc...

Soleil et sol riche

La tomate s'avère facile à cultiver si on lui fournit un sol riche et une bonne dose de soleil. Les sols légers se réchauffant vite conviennent mieux aux cultures précoces. Les sols lourds s’accordent avec des variétés tardives. Dans ce cas, vous pouvez utilement enrichir votre sol en humus et en tourbe. La tomate se prête sans difficulté à la culture en pot ou en bac. Une simple jardinière suffit par exemple à faire pousser des tomates cerise sur un rebord de fenêtre ou mieux, contre la grille d'un balcon qui vous servira alors à palisser ses tiges vigoureuses !

Planter après les saints de glace

Pour des raisons de facilité, beaucoup de jardiniers achètent directement des plants de tomate. Ils ne peuvent être mis en terre que lorsque les gelées ne sont plus à craindre, à partir de mi-mai, quand sont passés les fameux saints de glace. Ne rapprochez pas trop les pieds (comptez 50 cm entre 2 pieds pour des variétés de taille normale). Vous pouvez également pailler. Le paillage maintient l'humidité du sol et améliore l'aération des racines. Il consiste à couvrir le sol autour des plants de 5 à 10 cm de feuilles séchées, de paille, de tourbe....

Tuteurer sans jamais pincer la tête

La plupart des variétés doit être ébourgeonnée aux entre nœuds en prenant soin de ne pas couper les fleurs. Puis vous devez tuteurer sans jamais pincer la tête. Prévoyez des tuteurs solides et attachez les branches au fur et à mesure de la croissance. Le pied, qui peut atteindre 1,50 à 2 mètres, produira ainsi du bas en haut jusqu'à l'automne. Les variétés greffées ont une plus grande productivité et sont plus résistantes aux maladies. Ces variétés sont très vigoureuses : il faut pincer la plante à environ 40 cm de haut au-dessus d’un nœud, de façon à faire partir deux branches, puis tuteurer les deux départs pour obtenir une très bonne productivité.

De bons arrosages mais pas d'excès d'eau

Le plant de tomate demande beaucoup d'eau à chaque arrosage, mais pas tous les jours : apportez 2 à 3 litres d'eau par pied tous les 5 ou 6 jours. Cela suffit pour obtenir une meilleure qualité gustative. L’arrosage par aspersion est déconseillé car il favorise le développement des maladies. Enfin, durant les 5 mois environ de culture, il est conseillé d’apporter tous les 15 jours un engrais soluble contenant potasse et acide phosphorique. Le manque de potasse peut provoquer des carences chez les tomates.

Des variétés résistantes pour lutter contre les maladies

Les maladies les plus courantes sur les tomates du jardin sont le mildiou et l’alternariose. Le meilleur moyen de lutte contre elles est d’utiliser des variétés résistantes. Vous pouvez également traiter mais exclusivement avec des produits avec la mention « autorisé dans les jardins ». Les produits renfermant du cuivre, appliqués préventivement, présentent une activité à la fois contre ces champignons et les bactéries. Il est impératif d’éviter d’arroser le feuillage en fin de journée, surtout par temps humide ou orageux ce qui favoriserait les contaminations de mildiou.
Ne pas confondre tomate verte immature et tomate verte mature. Dans le premier cas, il s'agit d'une tomate qui virera au rouge lorsqu'elle arrivera à maturité; dans le deuxième, d'un fruit qui reste vert à maturité. Les deux se consomment, mais on fait plutôt cuire ou mariner la première tandis que la deuxième, plus sucrée, se consomme fraîche.
Chaque année, en septembre, le château de la Bourdaisière (Indre-et-Loire - 37) accueille le festival de la tomate. Les collectionneurs et les jardins botaniques du monde entier ont permis de créer dans les jardins du château une collection de tomates de plus de 630 variétés, de toutes les formes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Blanches, jaunes, oranges, roses, noires ou rouges, ces tomates illustrent la richesse variétale du deuxième légume le plus consommé au monde, après la pomme de terre.
Vous voulez garder la ligne : mangez des tomates ! Composée de près de 95 % d'eau, la tomate présente un faible apport calorique (15 kcal/100 g). Elle est également une excellente source de vitamine C (18 mg/100 g) ainsi que de provitamine A ou carotène (0,6 mg/100 g) et de vitamine E (1 mg/100 g) aux vertus anti-oxydantes, qui stimulent les défenses de l'organisme.. Elle est également très riche en minéraux et oligo-éléments, notamment en potassium (226 mg/100 g), qui contribue au bon fonctionnement rénal. N'hésitez pas à consommer la tomate en début de repas : sa note acidulée facilite la digestion.
Le terme « tomate » viendrait de l'espagnol « tomate », lui-même dérivé, d'un mot aztèque : « zitomate ». Le vocable est apparu dans la langue française en 1598 dans la traduction de l'ouvrage du jésuite espagnol Jose de Acosta, Histoire naturelle et morale des Indes occidentales. Toutefois, jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, on désignera en France la tomate sous le nom de « pomme d'amour ». Certains affirment que c'est à cause de sa couleur rouge qui inspirait la passion ou parce qu'on la croyait aphrodisiaque. D'autres estiment qu'il s'agit plutôt d'une traduction littérale de l'italien pomo d'amore, corruption de pomi di mori (pommes des Maures). Pendant longtemps, on a ignoré en effet que la tomate venait d'Amérique et on attribuait habituellement aux Arabes l'introduction en Europe de tout nouveau légume ou fruit.
- Ce n'est pas le soleil qui fait rougir la tomate mais la chaleur ! - Il faut supprimer au fur et à mesure de la culture les feuilles malades ou vieillies mais pas les autres ! Un pied de tomates sans feuilles rend les fruits amers. - Lorsqu’il fait frais les insectes pollinisateurs se font rares. Mais on peut féconder les fleurs en récoltant du pollen pour l’emmener sur d’autres fleurs. C’est l’insémination artificielle ! - Les tomates cultivées avec des orties broyées aux pieds sont plus résistantes aux maladies. - En fin de saison, on peut récolter les dernières tomates vertes avec tiges et feuilles puis les suspendre dans une pièce fraîche et aérée : elles se conserveront quelques semaines supplémentaires.

La Boutique : posters, semences, jeux éducatifs...

semencemag.fr

LG
MD
SM